Home

Pour le dernier billet de l’année, c’est une autre histoire de PI qui vous sera contée. Pas celle qui circule sur les écrans en ce moment, avant d’être un immense succès littéraire Life of Pi”de l’auteur canadien Yann Martel. A  l’occasion de la sortie en salle du film de Ang Lee “l’odyssée de Pi”1– dont certaines scènes ont été tournées à …Montréal -, une vieille polémique a ressurgi à propos d’un prétendu plagiat d’une oeuvre littéraire antérieure à “l’Histoire de Pi2.

Yann Martel s’en est expliqué en 2002 auprès des critiques. L’histoire est inspirée d’une critique littéraire qu’il avait lu sur un livre intitulé “Max and the cats”, écrit  par l’auteur brésilien Moacyr Scliar, en 1981. Yann Martel a reconnu expressément avoir emprunté  l’idée d’une personne seule dérivant sur une barque avec un fauve,

au livre de Moacyr Scliar.canoe

Lors du décès de l’auteur brésilien en 2011, le New-York Times, citant posthumément l’auteur à propos de la polémique, indique que ce dernier aurait aimé être consulté au  préalable par Yann Martel pour l’emprunt de son idée et précise “ideas are intellectual Property” .

Il s’agit là cependant d’une contre vérité que beaucoup commettent. Les idées ne sont appropriables en soi et ne sont pas protégeables en tant que telles. Elles sont “de libre parcours”. Un thème, un sujet une simple idée, ne peuvent faire l’objet d’une revendication tant qu’ils n’ont pas fait l’objet d’une expression. Ils peuvent librement “circuler”et c’est seulement l’expression qui est susceptible de protection,  si elle est originale.

Déjà, au XVII siècle, l’oeuvre de Pierre Corneille “le Cid” avait fait l’objet d’accusation de plagiat, parce que Corneille avait puisé son sujet et ses personnages dans une oeuvre littéraire espagnole antérieure. Toutefois, Pierre Corneille a seul composé les alexandrins  d’une pièce au succès retentissant plus de trois siècles après sa création. “Aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre des années…” A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire…”

Une oeuvre de l’esprit sort rarement du néant culturel. Un écrivain ou un artiste sera  influencé par ses expériences personnelles, mais encore par ce qu’il aura vu ou lu et qui constitue son propre “fond culturel”. Cela ne fait pas de lui un plagiaire pour autant.

Le plagiaire est celui qui, notamment,  emprunte sans vergogne à l’oeuvre d’un autre,  sans prendre la peine de le citer, en s’appropriant son travail. En fonction de l’ampleur de l’emprunt tant qualitatif que quantitatif , il pourra être sanctionné. Au Canada, le plagiat pourra faire l’objet de  sanction si l’utilisation ( l’emprunt)  n’est pas  considéré comme équitable. L’AJEFA, une association de juristes canadiens francophone a établi une fiche synthétique sur la question.

En France, le délit de plagiat n’existe pas en tant que tel. C’est sous l’angle juridique de la contrefaçon, la violation des droits de l’auteur, que le plagiaire pourra être sanctionné  (article 335-3 du CPI).

L’année dernière une autre affaire de plagiat littéraire avait éclaté au Canada à propos d’un livre “Gold Mountain Blues”. le Journal Globe and Mail s’interrogeait pour savoir si l’on peut s’approprier une histoire. “Can you own a tale ?”Nutcracker

Pour en revenir au livre de Moacyr Scliar, Max and the Cats, et sans remettre en question le talent de cet auteur, la polémique suscitée autour  de succès mondial de life of Pi, lui a sans doute permis de faire rééditer son ouvrage et de le faire connaitre au monde entier.md2012 Moacyr Scliar (Couverture du livre de Moacyr Scliar- édition Key Porter Book -2003)

Il sera noté le rappel de la reconnaissance  de Yann Martel sur la nouvelle édition de la couverture du livre de Moacyr Scliar ( au bas de la page).

Pour avoir lu les deux livres en 2003, à quelques semaines d’intervalles, même si le “pitch” des livres est semblable, les deux oeuvres sont bien distinctes.  On peut même y voir un topos littéraire récurrent dans la littérature classique: la rencontre du héros avec un animal féroce.

Un beau  cadeau que vous pourriez vous faire pour ces fêtes, serait de lire ou relire ces deux livres,  et savourer votre expérience  car tous les deux sont chouettes !DSCN0332

Joyeuses fêtes à toutes et à tous !

M.D. le 30 décembre 2012

Notes

1: L’Odyssée de PI: titre donné en  France du film de Ang Lee

2:L’histoire de Pi: titre donné à la version française du film  au Québec

Publicités

2 réflexions sur “Fait d’hiver 2012: Une histoire de P.I. …

  1. Pour un professeur, le plagiat constitue une offense sérieuse. A l’Université de Montréal, le plagiat est sanctionnée de façon très sévère.
    Beaucoup d’efforts sont faits pour inculquer un sens éthique aux étudiants, à l’intérieur des cours et par l’élaboration de politiques spécifiques.
    De plus, des ententes très précises sont faites pour régir l’ordre de signature des auteurs d’un article ou d’un livre.
    Dans le milieu académique, on prend la propriété intellectuelle très au sérieux,
    comme vous.

  2. Excellent point you make on the upside of one’s successful new story, creating controversy that will ultimately bring new life to an older one, ergo attracting renewed interest for an old author’s work.
    Your article is as usual concise, most interesting and holds our interest so that we of the general public, not to mention they who are charged with safeguarding the creators’ works against plagiarism, might be reminded, and or become more aware of the complexities inherent in protecting the ownership and control of one’s creations.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s